un pas différent

Parfois les séances sont trop perméables à l’humeur du moment. Celle là était en noir, surtout en noir.

Celle qui me plaisait le plus ne sera pas publiée mais je tiens beaucoup à lumière : son format arbitraire, cette lumière qui tombe commandée, et l’impression qu'on s’y donne sans retenue.

retour au projet principal