un pas en blanc et gris

Il y a peu de couleur si ce n’est celle du parquet. Ou qu'il soit, il s’agit là de mon éternel amour, au point que peut-être un jour je renommerai ce site « corps et parquets ».

Peu de couleur, et peu de contrastes. J'ai envie de photos blanches, autant que cette peau et ces cheveux.

La lumière de la pièce est d’un autre avis, jouant plus sur les noirs et une fenêtre un peu pauvre qui créé des noirs omniprésents. Le résultat s’en ressent et j’aime aussi.

Je ne sais choisir. Saurai-je un jour ?

retour au projet principal