un pas prudent

Des formes, une belle retenue, un sentiment de calme apparent.

Pas à pas. Elle n'était pas assurée. Moi non plus. Je n'étais ni chez moi ni chez elle, mais chez un tiers qui nous a prêté son appartement.

Pas à pas, pour se dévoiler, sans réellement de difficulté, mais sans que ce ne soit simple pour autant.

Pas à pas, en gardant un peu de distance, en crainte de jugement ou de se montrer trop complètement.

Ce sont ces séances, où ce qui sort ne ressemble pas à l’ambiance, où il en faudrait une seconde pour casser réellement la glace, réellement s’abandonner et créer un instant différent.

retour au projet principal